Il est malheureusement courant, même en 2011, de constater que certaines structures s'improvisent des compétences selon les demandes des clients.

La quête du "bon prestataire" est souvent un chemin de croix dans la jungle des offres.

Le cas de figure le plus classique est celui du commerçant qui contacte son graphiste pour lui faire réaliser son catalogue papier ou ses supports de communication imprimés. Depuis l'avènement du e-commerce, nombre de ces profils souhaitent franchir le pas en publiant également leur catalogue en ligne sur internet. A la question (de plus en plus fréquente) d'un client "Connaissez-vous un prestataire qui pourrait réaliser mon site ?", de plus en plus de graphistes nourrissent la réflexion suivante : "Sachant que j'ai déjà réalisé le chemin de fer, la maquette papier, retouché les photos, créé des illustrations, etc... vais-je laisser filer ce client vers une agence de communication globale, une webagency ou un webmaster freelance ?".

La réponse de plus en plus fréquente est : NON.

De très nombreuses structures graphiques ont franchi le pas et élargi leur activité à la création internet.

Il en est de même pour le bout de la chaîne : de très nombreux imprimeurs ont intégré des graphistes, et des webmasters.

Ainsi, le client vient pour faire imprimer une carte de visite et a des chances de ressortir avec un devis global pour une charte graphique déclinée sur tous les supports : carte commerciale, papier à en-tête, site internet...

Si certains s'en sortent plutôt bien à ce "jeu" du mélange de compétences de type "je suis capable de TOUT faire", d'autres ont moins de scrupules à saisir l'opportunité au vol lorsqu'elle se présente. Méfiez-vous des prestataires qui laissent entendre qu'ils peuvent réaliser une prestation pour laquelle ils ne sont pas identifiés (si la carte de visite ou le site parle de "graphisme, graphiste, studio graphique", ce n'est à priori pas le bon interlocuteur à qui confier la réalisation de votre boutique e-commerce.)

Il en va de même pour le référencement, qui apparaît de plus en plus demandé (à juste titre d'ailleurs : pourquoi faire réaliser un site internet si personne ne va le trouver sur internet ?).

Face à cette "nouvelle" demande, de nombreux prestataires non spécialisés s'imaginent (s'ils sont de bonne foi, sinon ils veulent simplement votre argent) pouvoir s'occuper du référencement du site qu'ils vont réaliser pour vous. Mais une vraie mission de référencement demande autant de travail qu'une création graphique ou que le développement informatique d'un site administrable. Exigez des références : quels ont été les résultats obtenus pour les autres clients ? Expliquez bien vos exigences : si votre site n'apparaît pas (au moins) dans les 3 premières pages de résultats du moteur de recherche Google au bout d'un certain temps (généralement 3 mois après mise en ligne) et sur des termes ou mots-clé définis ensemble, ne perdez pas plus de temps avec ce prestataire.

Les prestataires sérieux affichent ou publient des exemples de références en référencement, obtenues sur des campagnes de référencement naturel et étayées par des faits concrets : positionnement de site sur mot-clé, délai d'indexation, statistiques de consultation du site rendues publiques...

Nous vous invitons, en cas de doute, à nous consulter pour auditer les compétences avancées par certains prestataires dont le référencement n'est pas l'activité principale.

Enfin, la lecture due l'article du Référenceur Nantais intitulé "Comment choisir le bon prestataire en référencement" vous donnera de précieuses indications complémentaires.